Un article dans Unidivers

A lire cet excellent article dans Unidivers Mag où il est question de mon intervention artistique à DÉDALE avec Mat Elbé.

Pour lire l’article, il suffit de cliquer ici.

Exposition « Des masques et plus encore ! » de Tarek

Exposition « Des masques et plus encore ! » avec Superposition à LA CITÉ DES HALLES du 12 août au 12 septembre.

Lors de ma première exposition solo à Lyon avec la galerie Superposition, à l’époque située rue Longue, j’avais peint toute cette ruelle durant une semaine. De nombreux masques avaient pris forme et les rayons du soleil, qui pénétraient dans cet endroit emblématique, éclairaient tel ou tel masque selon le moment de la journée… Par la suite, j’ai peint des masques lors d’éditions de l’Urban Jungle festival auxquelles j’ai participé et lors de l’in-situ à Confluence… Mon histoire avec cette galerie est liée aux masques et… bien plus encore.Vous pourrez découvrir de nouveaux masques et des œuvres exposées pour la première fois à Lyon. Une superposition d’œuvres d’art par Superposition. Bonne balade visuelle.

INFOS PRATIQUES : 18 rue Lortet, 69007 Lyon

Vous pouvez acheter des dessins, des customs ou encore des peintures en visitant les galeries en ligne qui suivent : Art Sy, Artmajeur, Artsper, Bougie art gallery, Singulart, Kazoart et We need art.

You can buy drawings, customs, or paintings by visiting the following online galleries: Art Sy, Artmajeur, Artsper, Bougie art gallery, Singulart, Kazoart et We need art.

Brooklyn

P1220691

Brooklyn par Tarek et Mat Elbé (2019)

Interview d’Alain Robet

ar2

Quand est née votre vocation d’artiste et qu’est ce qui l’a déclenchée ?
Alors que j’étais en fac de droit, je me suis rendu à un festival BD qui se tenait sur le campus. J’ai alors découvert des auteurs à peine plus âgés que moi. J’étais un gros lecteur de BD et j’aimais bien dessiner. Je m’y suis mis sérieusement tout en poursuivant mes études. J’ai alors rencontré d’autres passionnés, nous avons monté un fanzine, Café Noir, qui a remporté le prix à Angoulême. C’était parti !

Une époque, un artiste ou un courant qui vous a particulièrement marqué.
Comme je le disais, je viens de la BD et, en particulier, historique. Mes auteurs préférés étaient Bourgeon et Juillard. J’étais bien sûr ouvert aux autres courants artistiques et curieux de nature. Mes goûts sont donc assez éclectiques et vont de Holbein à Lucian Freud pour les portraits, par exemple.

Les rencontres qui ont compté dans votre parcours ?
La bande d’auteurs BD de Rouen, dont Dom la scénariste de Gabrielle B., où j’habitais et où tout a commencé. La visite chez Bob de Moor, premier assistant d’Hergé à mon entrée au Lombard puis la collaboration avec Patrick Cothias, pour la collection Vécu chez Glénat. Les festivals BD ou les salons de peinture sont aussi souvent l’occasion de belles rencontres.

ar1

Qu’est-ce qui vous ressource ou vous inspire…
J’adore mon lieu de vie, le Finistère avec ses magnifiques paysages maritimes ou de campagne et de landes et ses ciels changeant et toujours renouvelés. Je lis très peu de romans depuis de nombreuses années et m’intéresse surtout à la documentation très riche dont j’ai besoin pour mes ouvrages historiques. J’aime bien aussi regarder un bon film ou une série et bien sûr des documentaires, là aussi c’est très éclectique.

Une couleur fétiche ?
Le Glaz. En breton cela signifie à la fois bleu et vert qui est souvent la couleur de la mer par ici.

Peintures de la série Gotham

pictbytarek 12

pictbytarek 11

pictbytarek 9

Ces nouvelles peintures sont actuellement disponibles sur le site de Kazoart et Singulart.

pictbytarek 8

pictbytarek 10