Phil artiste rejoint From Gotham

31270361_252133691998353_5241632913295933440_nOriginaire d’Astoria dans le Queens (New York), Philippe (Phil Artiste – Mos One XMEN) a durant ses années d’adolescence au lycée dans les années 80 bombé les murs du métro, les stations et les murs dans le quartiers de Queensbridge à Long Island City. Il n’a pu peindre sur les trains directement car la politique du nettoyage intensif était hélas mis en œuvre sur tout le réseau. Ensuite, Il a débuté sa carrière dans les arts graphiques, la peinture mais aussi l’illustration à l’occasion d’une exposition personnelle inspirée par le graffiti. Il est aussi guide autorisé pour le graffiti et street art dans le quartier de Soho à Manhattan. Phil est membre du célèbre crew X-Men qui est toujours actif. Il a exposé pour la première fois en France, pays d’origine de ses parents, à la Galerie Amarrage lors d’Utopies Urbaines #2. Mat Elbé et Tarek le retrouvent à New York tous les ans depuis 2014…

A native of Astoria in Queens (New York), Philip (Phil Artist – Mos One XMEN) has during his teenage years in high school in the 80 domed walls of subway stations and walls in the Queensbridge neighborhoods in Long Island City. He could not paint on the trains directly because the intensive cleaning policy was unfortunately implemented throughout the network. Then, he began his career in the graphic arts, painting but also the illustration on the occasion of a personal exhibition inspired by graffiti. He is also a licensed guide for graffiti and street art in Manhattan’s Soho neighborhood. Phil is a member of the famous X-Men crew that is still active. He exhibited for the first time in France, his parents’ home country, at the Amarrage Gallery during Utopies Urbaines # 2. Mat Elbé and Tarek find him in New York every year since 2014 …

Publicités

Alain Robet rejoint From Gotham

Alain RobetNé en avril 1963 à Brest, il suit tout naturellement ses parents à Rouen où son père bosco dans la marine marchande vient de prendre un poste à terre. Dans cette ville, il passe un bac trilingue et une maîtrise de droit mais le virus du dessin l’a pris. Avec des amis, il crée le fanzine Café Noir qui est bientôt récompensé, en 1989, au festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Sa passion pour l’Histoire l’amène tout naturellement à devenir un spécialiste reconnu de la reconstitution historique et de la marine ancienne. Il dessine les histoires des villes de Rouen, Evreux, Lorient, Vannes, Quimper et Brest. Puis il dessine Le Chevalier, la Mort et le Diable, l’une des séries parallèles à la saga best-seller Les 7 vies de l’Épervier de Patrick Cothias et André Juillard. De retour dans la région brestoise, il travaille sur la série maritime et d’espionnage Gabrielle B sur un scénario de Dominique Robet. Ce travail lui vaut l’honneur de présenter des expositions regroupant planches de bande dessinée, dessins et toiles dans des lieux aussi prestigieux que le Musée national de la marine de Rochefort, la tour Bidouane à Saint-Malo ou lors du lancement de la série au Festival du livre maritime de Concarneau. Parallèlement à la bande dessinée, il développe aussi une passion certaine pour la peinture qui lui permet notamment d’élargir son geste de dessinateur et d’explorer de nouveaux horizons graphiques. Depuis plus de dix ans, il donne des cours de peinture, de dessin et de BD à Brest, un temps pour la Marine nationale ainsi qu’à la MJC de L’Harteloire et la Maison de Quartier de Lambézellec.

Capture d_écran 2018-12-25 à 10.40.11

Alain Robet was born in April 1963 in Brest, he naturally follows his parents in Rouen where his father bosco in the merchant marine has just taken a position on land. In this city, he passed a trilingual baccalaureate and a master of law but the virus of the drawing took it. With friends, he creates the fanzine Café Noir which is soon rewarded, in 1989, at the international festival of comics of Angoulême. His passion for history naturally leads him to become a recognized specialist in historical reconstruction and the ancient navy. He draws the stories of the cities of Rouen, Evreux, Lorient, Vannes, Quimper and Brest. Then he draws The Knight, Death and the Devil, one of the series parallel to the best-selling saga The 7 lives of the Sparrowhawk Patrick Cothias and André Juillard. Back in the Brest region, he works on the series maritime and espionage Gabrielle B on a screenplay by Dominique Robet. This work earned him the honor of presenting exhibitions gathering comic strips, drawings and paintings in places as prestigious as the National Maritime Museum of Rochefort, the Bidouane tower in Saint-Malo or at the launch of the series at Concarneau Maritime Book Festival. Along with comics, he also develops a certain passion for painting, which allows him to widen his drawing and explore new graphic horizons. For more than ten years, he has been teaching painting, drawing and comics in Brest, a time for the French Navy, as well as for the MJC de L’Harteloire and the Maison de Quartier Lambézellec.

Capture d_écran 2018-12-25 à 10.40.35

Capture d_écran 2018-12-25 à 10.40.51

Capture d_écran 2018-12-25 à 10.41.05

Gwendal Lemercier rejoint From Gotham

ea6b05e44eaf6ef73ebaa63ef5eba5bfNé en 1977 en Bretagne, il fait des études d’arts appliqués et obtient un BTS Design Graphiste. Diplômé en art aux Beaux Arts de Brest, il travaille comme illustrateur dès 1998 dans le livre l’imaginaire celtique, chez Mira. Parallèlement, il rejoint les éditions Soleil et Delcourt pour adapter en BD des contes bretons et écossais Les Contes de l’Ankou et Les Contes des Hautes Terres. Il collabore ensuite à la réalisation du jeu vidéo «Heroes 5» chez Ubisoft, participe à deux autres ouvrages collectifs, l’un consacré à la ville de Brest et l’autre au paquebot Normandie. Dans la collection Soleil Celtic, il réalise un livre illustré sur les dragons puis une série BD de dark fantasy : Les Arcanes d’Alya. Il accompagne la série Le crépuscule des dieux d’un one-shot et rejoint son scénariste pour entamer une nouvelle série intitulée : Durandal, l’ histoire de Roland et de Charlemagne dans un genre alliant l’historique. Le fait d’avoir parcouru ce dernier univers depuis la mythologie scandinave jusqu’aux invasions vikings en Bretagne a permis de réunir une petite collection de peintures et dessins . Cela a donné lieu à une collaboration avec la Galerie Oblique à Paris et le musée de l’ancienne abbaye de Landévénnec pour développer l’exposition ayant pour thème : « la Bretagne, les Vikings et la bande ­dessinée : mythes et réalités ». En juin 2014, la BD Charlemagne sort aux éditions Glénat. La même année, il participe à deux autres séries aux éditions Soleil. Le projet qui l’occupe actuellement est une série sur l’histoire de Bretagne : avec un premier tome basé sur les évènements du IXe siècle.

31189923_10215781090257252_2760489896145805916_n

14440769_10210388398883338_3777006049411332764_n

11015208_898395190250126_4089950593563491317_n

Back in the days : Living in the City

Batsh a travaillé sur l’architecture de New York en vectorisant ses propres images prises lors de ses voyages puis il les a imprimé sur plexiglas afin de les exposer. Une petite sélection de ces œuvres…

LO-BATSH-Expo-Living-in-the-City-2

Batsh worked on the architecture of New York by vectorizing his own images taken during his travels and then printed them on plexiglas for exhibition. A small selection of these works …

Plaquette expos Living in the City

006

005

004

003

002

001

 

 

Vincent Pompetti rejoint From Gotham

Vincent PompettiDiplômé de l’Institut National des Beaux-Arts Saint-Luc de Liège, il réalise seul sa première bande dessinée qui a pour thème la science-fiction dans un monde imaginé par lui : Planète Divine, paraît en deux tomes chez Glénat en 2002 et en 2003. Avec Raspoutine dans la collection Trilogie et Œil brun, œil bleu, il débute sa collaboration avec le scénariste Tarek aux éditions EP. Sa palette s’affine, son style devient plus réaliste et ses cadrages deviennent dynamiques. Depuis 2008, il dessine la série Sir Arthur Benton dont le dernier tome du second cycle est sorti fin 2010. Depuis son installation en Bretagne en 2007, il se consacre à la peinture à l’huile sur toile. Ainsi, plusieurs de ses œuvres ont déjà été exposée à Saint-Malo (Quai des bulles en 2008), à Liège, Paris et Brest en 2009. Il obtient le prix de la ville de Creil en 2009 et celui de la ville d’Ajaccio en 2010 pour la série Sir Arthur Benton. Depuis 2010, il expose régulièrement dans des galeries d’art, en Suisse (Starkart à Zürich), France (Galeries des arts graphies, LaGallery et café Dune) et au Canada (LaGallery) et réalise plusieurs affiches de salons de bande dessinées (Creil, Moulins, Bourges). En 2012 commence une adaptation en dyptique de La guerre des Gaules d’après le texte de Jules César, premier tome paru en avril, ainsi qu’une édition nouvelle d’un titre de pirate, Le Malouin, toujours aux éditions Tartamudo.

Vincent Pompettip

A graduate of the National Institute of Fine Arts Saint-Luc in Liège (Belgium), he made his first comic alone which has the theme of science fiction in a world created by him: Divine Planet, published in two volumes in 2002 by Glénat in 2003. With Rasputin in the Trilogy collection and Œil brun, œil bleu, he began his collaboration with the scriptwriter Tarek. His palette is refined, his style became more realistic and framing become dynamic. Since 2008, he designed the Sir Arthur Benton series of which the last book of the second cycle was released in late 2010. Since its installation in Bretagne in 2007, he devoted himself to painting in oil on canvas. Thus, many of his works have been exhibited in Saint-Malo (Quai des bulles in 2008), Liege, Paris and Brest in 2009. He won the prize of the city of Creil in 2009 and that of the city of Ajaccio in 2010 for the series Sir Arthur Benton. Since 2010, he regularly exhibited in art galleries, Switzerland (Starkart in Zurich), France (Galeries des arts graphiques, LaGallery  et Dune) and Canada (LaGallery) and made several posters fairs comics (Creil , Moulins, Bourges). In 2012 began a diptych adaptation of The Gallic Wars from the text of Julius Caesar, the first volume appeared in April, and a new edition of a title Pirate, Le Malouin, still published by Tartamudo.

436830_1_l

436887_1_l