Peintures de Mat Elbé

Mat Elbé

Vous pouvez découvrir des œuvres disponibles de cet artistes du projet From Gotham​ sur Artsper : Mat Elbé

Nous vous invitons à liker et suivre la nouvelle page fan Facebook de From Gotham : FromGotham/

 

 

Publicités

Peintures de Tarek à Brooklyn

43503455_1906173516086778_8270867757796254976_n

Lors de notre dernier séjour à New York, Tarek a peint les deux devantures d’un restaurant dans le quartier de Bushwick à Brooklyn.

43779636_248292979142645_8166168944706257264_n

During our last stay in New York, Tarek painted the two storefronts of a restaurant in Brooklyn’s Bushwick neighborhood.

44282194_303297536951703_4838875478160301296_n

Batsh rejoint From Gotham

bigBatsh__Arthur_Crestani__91_

Batsh, de son vrai nom Bathie LO (né en 1975 à Dakar), est un graffiti artiste qui révèle son talent au grand public dans les années 90, avant d’intégrer progressivement à son travail les outils numériques. Il a toujours forcé le respect dans son domaine ayant avant l’heure su capter l’esprit de la scène underground New-Yorkaise, berceau de la culture Hip-Hop. Celui-ci a également fondé l’association Hip Hop Dome qui a pour objet depuis 1994 de promouvoir la culture Hip Hop sous toutes ses formes et ainsi assurer la dynamique de ce courant en perpétuelle évolution mais bien ancré sur ses fondamentaux et ses racines. Aidé par d’autres artistes, ses projets collectifs font à présent l’unanimité tant au niveau national qu’international. Au niveau de la peinture, il est essentiellement connu pour ses portraits ciselés : ses œuvres sont une combinaison habile du graffiti et du portrait. La majorité de ses sujets est extrêmement frappante. Les messages de Batsh sont souvent liés à l’histoire du peuple noir, anticolonialiste, anticapitaliste ou encore pro liberté. Ses œuvres en noir et blanc qu’il signe d’un tag énergique sont belles, subtiles et gentiment subversives. Parfois, il ne peint que quelques représentations de villes épurées, qui donne une touche d’urbanisme à ses créations. Fidèle au travail de rue par ses nombreuses fresques, l’art de Batsh se retrouve, maintenant, en galerie et plusieurs de ses œuvres ont été vendues.

Batsh, whose real name is Bathie LO (born in 1975 in Dakar), is an artist graffiti who reveals his talent to the general public in the 90s, before progressively integrating digital tools into his work. He has always forced respect in his field, having been able to capture the spirit of the New York underground scene, the cradle of Hip-Hop culture. He also founded the association Hip Hop Dome, which has since 1994 to promote the Hip Hop culture in all its forms and thus ensure the dynamics of this current in perpetual evolution but rooted in its fundamentals and roots. Assisted by other artists, his collective projects are now unanimous both nationally and internationally. At the level of painting, he is mainly known for his chiseled portraits: his works are a clever combination of graffiti and portraiture. The majority of his subjects are extremely striking. Batsh’s messages are often related to the history of the black people, anticolonialist, anti-capitalist or pro liberty. His black-and-white works, which he signs with an energetic tag, are beautiful, subtle and nicely subversive. Sometimes, he painted only a few representations of clean cities, which gives a touch of urbanism to his creations. Faithful to street work with its many frescoes, Batsh’s art is now in the gallery and many of his works have been sold.

Batsh-600x400

Alain Robet rejoint From Gotham

Alain RobetNé en avril 1963 à Brest, il suit tout naturellement ses parents à Rouen où son père bosco dans la marine marchande vient de prendre un poste à terre. Dans cette ville, il passe un bac trilingue et une maîtrise de droit mais le virus du dessin l’a pris. Avec des amis, il crée le fanzine Café Noir qui est bientôt récompensé, en 1989, au festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Sa passion pour l’Histoire l’amène tout naturellement à devenir un spécialiste reconnu de la reconstitution historique et de la marine ancienne. Il dessine les histoires des villes de Rouen, Evreux, Lorient, Vannes, Quimper et Brest. Puis il dessine Le Chevalier, la Mort et le Diable, l’une des séries parallèles à la saga best-seller Les 7 vies de l’Épervier de Patrick Cothias et André Juillard. De retour dans la région brestoise, il travaille sur la série maritime et d’espionnage Gabrielle B sur un scénario de Dominique Robet. Ce travail lui vaut l’honneur de présenter des expositions regroupant planches de bande dessinée, dessins et toiles dans des lieux aussi prestigieux que le Musée national de la marine de Rochefort, la tour Bidouane à Saint-Malo ou lors du lancement de la série au Festival du livre maritime de Concarneau. Parallèlement à la bande dessinée, il développe aussi une passion certaine pour la peinture qui lui permet notamment d’élargir son geste de dessinateur et d’explorer de nouveaux horizons graphiques. Depuis plus de dix ans, il donne des cours de peinture, de dessin et de BD à Brest, un temps pour la Marine nationale ainsi qu’à la MJC de L’Harteloire et la Maison de Quartier de Lambézellec.

Capture d_écran 2018-12-25 à 10.40.11

Alain Robet was born in April 1963 in Brest, he naturally follows his parents in Rouen where his father bosco in the merchant marine has just taken a position on land. In this city, he passed a trilingual baccalaureate and a master of law but the virus of the drawing took it. With friends, he creates the fanzine Café Noir which is soon rewarded, in 1989, at the international festival of comics of Angoulême. His passion for history naturally leads him to become a recognized specialist in historical reconstruction and the ancient navy. He draws the stories of the cities of Rouen, Evreux, Lorient, Vannes, Quimper and Brest. Then he draws The Knight, Death and the Devil, one of the series parallel to the best-selling saga The 7 lives of the Sparrowhawk Patrick Cothias and André Juillard. Back in the Brest region, he works on the series maritime and espionage Gabrielle B on a screenplay by Dominique Robet. This work earned him the honor of presenting exhibitions gathering comic strips, drawings and paintings in places as prestigious as the National Maritime Museum of Rochefort, the Bidouane tower in Saint-Malo or at the launch of the series at Concarneau Maritime Book Festival. Along with comics, he also develops a certain passion for painting, which allows him to widen his drawing and explore new graphic horizons. For more than ten years, he has been teaching painting, drawing and comics in Brest, a time for the French Navy, as well as for the MJC de L’Harteloire and the Maison de Quartier Lambézellec.

Capture d_écran 2018-12-25 à 10.40.35

Capture d_écran 2018-12-25 à 10.40.51

Capture d_écran 2018-12-25 à 10.41.05

Gwendal Lemercier rejoint From Gotham

ea6b05e44eaf6ef73ebaa63ef5eba5bfNé en 1977 en Bretagne, il fait des études d’arts appliqués et obtient un BTS Design Graphiste. Diplômé en art aux Beaux Arts de Brest, il travaille comme illustrateur dès 1998 dans le livre l’imaginaire celtique, chez Mira. Parallèlement, il rejoint les éditions Soleil et Delcourt pour adapter en BD des contes bretons et écossais Les Contes de l’Ankou et Les Contes des Hautes Terres. Il collabore ensuite à la réalisation du jeu vidéo «Heroes 5» chez Ubisoft, participe à deux autres ouvrages collectifs, l’un consacré à la ville de Brest et l’autre au paquebot Normandie. Dans la collection Soleil Celtic, il réalise un livre illustré sur les dragons puis une série BD de dark fantasy : Les Arcanes d’Alya. Il accompagne la série Le crépuscule des dieux d’un one-shot et rejoint son scénariste pour entamer une nouvelle série intitulée : Durandal, l’ histoire de Roland et de Charlemagne dans un genre alliant l’historique. Le fait d’avoir parcouru ce dernier univers depuis la mythologie scandinave jusqu’aux invasions vikings en Bretagne a permis de réunir une petite collection de peintures et dessins . Cela a donné lieu à une collaboration avec la Galerie Oblique à Paris et le musée de l’ancienne abbaye de Landévénnec pour développer l’exposition ayant pour thème : « la Bretagne, les Vikings et la bande ­dessinée : mythes et réalités ». En juin 2014, la BD Charlemagne sort aux éditions Glénat. La même année, il participe à deux autres séries aux éditions Soleil. Le projet qui l’occupe actuellement est une série sur l’histoire de Bretagne : avec un premier tome basé sur les évènements du IXe siècle.

31189923_10215781090257252_2760489896145805916_n

14440769_10210388398883338_3777006049411332764_n

11015208_898395190250126_4089950593563491317_n